Les 8 conseils pour un site web plus respectueux de l'environnement

Le numérique est devenu indispensable dans nos vies, mais il est malheureusement loin d'être inoffensif en terme d'impact environnemental. Je te partage mes conseils pour essayer de limiter ton impact.

Le numérique est devenu indispensable dans nos vies de tous les jours, encore plus quand on est une entrepreneure. Avoir une présence en ligne via un site web est une étape clé aujourd'hui pour faire connaître ton business au plus grand nombre et augmenter le potentiel de découverte de tes services/produits. Plus ta marque sera vue, plus tu as de chances d'attirer ton client idéal et donc de faire une vente.

Mais le numérique est malheureusement loin d'être inoffensif en terme d'impact environnemental. D'après cette vidéo du média Brut, si Internet était un état, il serait le 6ème plus gros pollueur de la planète. Parmi les facteurs de pollution on retrouve notamment tous les équipements que nous utilisons (nos téléphones, nos ordinateurs, nos objets connectés...), les mails & recherches internet,...

Comment Internet a un impact négatif sur l'environnement ?

Mais comment ça peut polluer en fait de naviguer sur Internet ? C'est vrai qu'en apparence, on ne voit rien et on peut penser que cela ne génère rien de mal. Je vais parler (très) brièvement technique : une interaction sur un site web fait appel à des ressources contenues dans des data centers qui consomment beaucoup d'électricité et provoquent beaucoup d'émissions de CO2. Un internaute, par an, ça produit environ 200 kg de gaz à effet de serre (un peu comme si tu utilisais 10 ordinateurs portables à la fois), 3000 litres d'eau (environ 200 douches) et à peu près 350 kwh d'énergie.

Bon, après avoir dressé ce tableau un peu noir, j'espère que je ne t'ai pas plombé le moral ! Il y a des tas de ressources disponibles si tu souhaites te documenter plus sur le sujet et chercher à réduire ton impact numérique. Ici je vais me concentrer sur ton site internet et je vais te partager mes conseils pour essayer de réduire au maximum son impact sur l'environnement.

Les 8 éléments a prendre en compte sur ton site web pour réduire ton impact sur l'environnement

  • Commençons par le commencement : l'hébergement. Les plus gros consommateurs d'énergie sont actuellement les centre de données des hébergeurs. Un hébergeur "vert" n'a pas un impact 0 sur l'environnement, mais il essaie de faire au mieux, notamment en bannissant la climatisation pour des systèmes de refroidissement moins énergivores. Certains utilisent aussi des énergies renouvelables. Voici quelques bon acteurs  :
  • https://www.infomaniak.com/
  • https://www.ex2.com/hosting/green-hosting
  • https://www.hostpapa.fr/
  • Optimiser le SEO de ton site web. Ça peut ne pas paraître évident au premier abord, mais en optimisant le SEO de ton site web, tu vas apparaître plus rapidement dans les moteurs de recherche, et ça permettra donc à ton client idéal de te trouver plus facilement et de passer moins de temps à effectuer des recherches sur internet. Donc de consommer moins d'électricité.
  • Limiter les fonctions inutiles sur ton site. Quand tu crées ton site web (en particulier pour la première fois), tu peux être tentée de vouloir y mettre absolument toutes les informations possible et imaginable. Mais ce qui peut te paraître intéressant pour toi ne l'est pas forcément pour ton client. Il faut vraiment prendre le temps de penser l'expérience utilisateur de ton site pour qu'elle soit la plus claire et la plus simple possible. Ainsi ton site sera plus épuré, et donc moins énergivore.
  • Avoir un copywriting clair et concis. Cela va de pair avec ce que je viens de dire juste au-dessus sur l'expérience utilisateur de ton site. Plus le message que tu délivres à ton client est clair, plus vite il va trouver ce qu'il souhaite et acccomplir son action, et donc limiter sa consommation internet.
  • Utiliser les images avec parcimonie. Presque tous les sites web aujourd'hui utilisent des images pour communiquer leur message. Ce n'est pas une mauvaise pratique, mais il faut savoir limiter l'utilisation des images à quand elles sont vraiment nécessaire. Pose-toi toujours la question : est-ce que cette image soutient le message ? est-elle importante pour sa compréhension ? est-ce que je ne peux pas utiliser à la place une illustration/un pictogramme en vectoriel (avec un poids beaucoup plus léger) à la place ? Et si tu utilises une image, il est important de l'optimiser pour le web en utilisant une résolution adaptée (pas besoin que toutes tes photos soient en 4k par exemple), et pense à compresser leur poids sur des sites tels que CompressJPG, ILoveIMG,... Ces sites réduisent le poids de l'image sans altérer trop grandement la qualité.
  • Utiliser les vidéos avec parcimonie. Le principe est exactement pareil que pour les images, le but n'est pas de les bannir mais de les utiliser avec parcimonie, en ayant bien en tête le poids et la résolution pour qu'ils soient adaptés au support.
  • Limiter le nombre de typographies utilisées. Plus tu vas charger de typographies sur ton site web, plus ça va demander de la ressource pour tes clients, et donc consommer de l'énergie. Il vaut mieux donc se limiter à une ou deux typographies maximum (au-delà de l'impact environnemental, c'est aussi important pour une identité de marque cohérente et impactante de ne pas trop s'éparpiller ;))
  • Penser au responsive. Le responsive de ton site web, c'est le fait qu'il soit adapté à tous les supports, que ce soit l'ordinateur, la tablette ou le téléphone. Le contenu que tu affiches sur ordinateur peut varier de celui que tu vas afficher sur le téléphone (certaines images ou illustrations peuvent ne pas être nécessaire par exemple), et la qualité des médias que tu utilise (vidéos, photos,...) peut être encore plus basse que sur ordinateur sans que cela n'impacte l'expérience utilisateur de ton client.

Comment mesurer son impact environnemental ?

Il y a plusieurs sites qui permettent de mesurer l'impact environnemental de ton site web (en fonction de son poids, sa vitesse de chargement, son hébergement,...). En voici quelques uns :

N'hésites pas à en tester plusieurs et à faire des recherches plus approfondies sur les résultats qu'ils t'affichent pour les comprendre et savoir comment agir (si tu le souhaites).

Pour conclure cet article, je souhaite te partager un exemple de bon acteur sur lequel je suis tombée l'autre jour : https://lowimpact.organicbasics.com/eur. Organic Basics est une marque de mode eco-friendly et ils ont récemment lancé, en plus de leur site web classique, une autre version à faible impact environnemental. Parmi les différentes actions qu'ils ont mis en place, il y a :

  • la simplicité, en remplaçant les photos par des illustrations minimalistes (les photos sont toujours accessibles, mais plus au premier niveau et leur qualité a été réduite)
  • le minimalisme, en limitant les animations au survol du choix des couleurs ou des boutons sur la page produit
  • la clarté, en retirant plein d'informations sur les pages produit pour ne garder que l'essentiel
  • la transparence, en explicitant la consommation de data et le gain de CO2 en bas de chaque page

J'espère t'avoir éclairée et donné des pistes actionnables facilement pour améliorer l'impact environnemental de ton site internet, tout en gardant ton identité propre et en essayant de fournir à ton client idéal la meilleure expérience possible. Y'a-t'il quelque chose que tu souhaites mettre en place suite à la lecture de cet article ? N'hésites pas à le partager en commentaires.

Si tu as besoin d'aide dans la création de ton site internet (qu'il soit vitrine ou e-commerce), je suis là pour t'aider. N'hésites pas à me contacter ou à programmer un appel découverte !

Portrait de Justine Wargnier

Qui suis-je ?

Bonjour ! Je m’appelle Justine, et je suis directrice artistique freelance spécialisée en identité de marque & web design. J'ai toujours été passionnée par le travail de l'image depuis toute petite, et c'est donc logiquement que j'ai orienté mes études et mon parcours professionnel de ce côté. Aujourd'hui, j'ai à cœur de résoudre les problèmes de mes clientes grâce à des solutions design qui les aident à atteindre leurs objectifs.

Link to my linkedin pageLink to my behance pageLink to my twitter pageLink to my dribbble pageLink to my instagram account